GEST'ACCORD
Formation longue en Structuration Psychocorporelle & Danse-Thérapie

Cursus de formation en Structuration Psychocorporelle et Danse-Thérapie

400 heures réparties en 10 à 12 sessions
+ 20 d'analyse de pratique
+ 150h environ de travail personnel

 

Formation validée par l'AEDT (Association Européenne de Danse-Thérapie) et la SFDT (Société Française de Danse-Thérapie)

Direction générale : Benoit LESAGE

Direction pédagogique : Benoit LESAGE / Angela LOUREIRO

 

Objectifs généraux :

Le cursus GEST'ACCORD vise à cerner les fondements et enjeux d'un travail psychocorporel qui par la sensorialité et le mouvement mène à la danse-thérapie. Il s'agit de mettre en place les outils qui permettent au professionnel de construire le corps pour engager un dialogue corporel structurant, dans le cadre d'une relation d'aide, éducative, pédagogique, ou artistique. Le volet "Danse-Thérapie" vise à porter le travail du corps et du geste sur le terrain de la clinique, que ce soit en institution (psychiatrique notamment) ou dans une pratique libérale. Nous nous situons dans la perspective d'étayage du psychique au corporel, ce qui signifie que la construction de l'identité s'ancre dans une structuration corporelle, et que la médiation corporelle vise une mobilisation psychique, manifestée aux niveaux émotionnel, relationnel, expressif (symbolisation). Les stages explorent cette relation d'étayage en fournissant • un cadre d'expérimentation au travers d'exercices, • des notions théoriques articulées au vécu • des liens cliniques, éducatifs ou pédagogiques.

Nous nous situons dans la perspective d'étayage du psychique au corporel, ce qui signifie que la structuration identitaire s'ancre dans une structuration corporelle, et que la médiation corporelle vise une mobilisation psychique, manifestée aux niveaux émotionnel, relationnel, expressif (symbolisation). Les stages explorent cette relation d'étayage en fournissant

  • un cadre d'expérimentation au travers d'exercices,
  • des notions théoriques articulées au vécu
  • des liens cliniques, éducatifs ou pédagogiques.

Il vise divers types d'exercice professionnel :

  • Accompagnement thérapeutique et relation d'aide dans le champ des médiations corporelles.
  • Enseignement des pratiques corporelles, ou artistique

Le travail explore cinq axes principaux :

  • Acquérir une bonne connaissance et conscience corporelle par l'abord de techniques spécifiques d'intégration sensorimotrice et d'expressivité, en lien avec des données anatomo-physiologiques.
  • Donner les moyens d'une lecture psychocorporelle
  • Acquérir des outils pédagogiques et d'accompagnement pour aider les partenaires, en sachant proposer des dispositifs adaptés.
  • Intégration de la Structuration Psychocorporelle dans un travail expressif qui peut concerner les artistes et les enseignants en pratiques corporelles (danse, théâtre, cirque, arts énergétiques, approches psychocorporelles…)
  • Liens et applications dans le champ clinique : outils spécifiques de la Danse-Thérapie dans le cadre de la psychopathologie.

Publics concernés :

  • les professionnels amenés à engager une médiation corporelle : psychomotriciens, éducateurs, psychologues, infirmières, mais aussi kinésithérapeutes, médecins, orthophonistes, ergothérapeutes…
  • les enseignants, notamment en milieu spécialisé
  • les enseignants en techniques corporelles et/ou artistiques : danse, théâtre, cirque, approches du corps conscient (eutonie, Feldenkrais, Alexander, kinésiologie, yoga, taï-chi-chuan, Qi-Gong…).
  • Les art-thérapeutes.

L'art-thérapie n'ayant pas de statut officiel en France, la formation est nécessairement une post-formation, c'est-à-dire un enrichissement d'un cursus et d'une pratique personnels. Le travail n'est pas technique, cependant une pratique corporelle ou dansée est indispensable.

Organisation :

Le cursus est théorico-pratique;

Il est constitué

- de sessions pratiques (entre 4 et 8 jours, cf programme détaillé ci-après) au cours desquelles des apports théoriques sont proposés au fur et à mesure, souvent illustrées de vidéos cliniques et/ou pratiques

- d'un travail personnel : pour assimiler la bibliographie ainsi que les dossiers pédagogiques fournis. un "carnet de bord" dans lequel le stagiaire rend compte de sa réflexion et des liens qu'il établit avec sa pratique professionnelle.

Ces études aboutissent à un travail final

Celui-ci peut avoir plusieurs formes : Un écrit final, une vidéo, une composition chorégraphique (ou toute autre proposition validée par l'équipe pédagogique). Cette étude finale est axée sur le travail professionnel du stagiaire auprès d'une population choisie, présentant la façon particulière dont il a intégré la formation et ce qu'il en a fait dans une situation pédagogique, éducative ou thérapeutique. Chaque stagiaire présente son projet à l'équipe pédagogique. Les éléments théoriques doivent être intégrés à la pratique, c'est-à-dire qu'ils seront amenés au fur et à mesure du propos. Il est présenté au cours d'un stage et donne lieu à une évaluation concertée du cursus personnel. Un certificat de formation est délivré au stagiaire.

EN PRATIQUE pour suivre le cursus il faut...

S'inscrire aux différentes sessions proposées par IRPECOR de façon à couvrir le programme thématique (cf juste après).

Nous organisons le programme de façon à ce que chaque thème soit traité au moins une fois tous les deux ans. Certains stages ont lieu tous les ans (fondamentaux, cycle de base, chaînes musculaires).
Il n'y a pas d'ordre imposé mais il est plus logique de faire le stage "fondamentaux" plutôt au début et les stages cliniques dans la 2° partie du cursus.

Equivalences : Certains stages peuvent être suivis ailleurs. De même des équivalences peuvent être accordées sous réserve d'acceptation de l'équipe pédagogique.
(jusqu'à 3 sessions pour l'ensemble du cursus)

 

Programme  thématique détaillé du cursus : voir fichier joint

10 thèmes constituent le programme général :

- Fondamentaux en danse-thérapie 32h

- Rythme, pulsation, expression primitive 32h

- Schèmes de mouvement (Bartenieff) 32h

- Systèmes corporels 32h

- Flux posturomoteurs (chaînes musculaires) 32h

- Poids / Tonicité 32h

- Spatialité / Temporalité 32h

- Expressivité (référence Laban / grille de l'Effort) 32h

- Processus expérientiel 32h

- Clinique en danse-thérapie 64h

- Optionnel 32h

Fonctionnement

Inscription :

Après un entretien préalable ou la participation à un stage, (cf plus haut "pré-requis) la personne désirant s'inscrire au cursus expose dans une "lettre de motivation" ses objectifs professionnels.

L'équipe pédagogique se réserve le droit d'accepter ou refuser la candidature. Elle peut être amenée à interrompre le cursus en cas de nécessité (incompréhension, absence de travail personnel, inadéquation avec le projet personnel, problèmes de comportement…).

En cas d'antécédent ou de traitement psychiatrique, le stagiaire s'engage à les signaler et à fournir un certificat de non contre-indication d'un médecin psychiatre.

Travail thérapeutique personnel :

Gérer le corps-à-corps, faire face aux angoisses de mort et de morcellement, assumer les transferts dans une relation très proche, physique, ou dans une dynamique de groupe d'expression, nécessitent un recul et des repères personnels solides. Un travail personnel d'ordre thérapeutique peut être utile, en particulier pour l'option Danse-Thérapie. Il n'a cependant rien d'obligatoire et reste le choix de chacun.

Niveau de formation :

L'ensemble des connaissances à acquérir et la méthodologie de travail mise en œuvre font que le cursus s'adresse a priori à des personnes ayant au moins le niveau bac. D'autre part l'intégration du cursus nécessite une pratique corporelle suivie.

Equivalences :

Des équivalences sont possibles pour ceux ayant déjà une formation dans un domaine particulier. Des stages effectués antérieurement sont pris en compte en accord avec l'équipe pédagogique. Le nombre d'heures d'équivalence accordées ne peut excéder 100 heures (3 sessions). Le stagiaire devra toutefois présenter une synthèse de stage concernant ces heures d'équivalences, où il expose ce qu'il retient de ces stages.

Au cours du cursus, des passerelles peuvent se faire avec d'autres formations sous réserve d'accord réciproque.

Débouchés professionnels :

Il n'existe pas actuellement de statut professionnel "danse-thérapeute". La création de cette catégorie avec tout ce que cela comporte (Diplôme d'Etat, harmonisation européen) n'est pas à l'ordre du jour. On connaît quelques exemples de danse-thérapeutes qui se font engager en tant que tel, mais avec un statut toujours précaire. En revanche, les professionnels (relation d'aide, santé, animation, enseignants…) qui ont suivi une formation l'utilisent et parviennent souvent à aménager leur emploi du temps en fonction de leurs orientations. C'est la raison pour laquelle cette formation est une post-formation.

FINANCEMENT et TARIFS (ré-actualisables chaque année)

Environ 8000€ : le prix du cursus est celui des sessions. Selon le calendrier choisi le nombre de sessions peut varier entre 11 et 13, soit entre 55 et 65 journées de stage. Le prix "formation continue" de chaque journée est de 160€.

Pour les personnes qui s'auto-financent, tarif aménagé. Nous contacter.

Deux possibilités :

• Paiement session par session 

Les tarifs sont réactualisés tous les deux ans environ. 

• Forfait global  

 En cas de litige avec un stagiaire, l'équipe pédagogique peut être amenée à suspendre sa participation au cursus. Les stages non effectués seront alors remboursés. Tout stage commencé est entièrement du. En cas d'abandon en cours d'année pour convenance personnelle, les stages non effectués sont remboursés à 50%.

 

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (Cursus-Gest'Accord 2018.pdf)Cursus-Gest'Accord 2018.pdf[ ]1142 Kb