ETIREMENTS - ECHAUFFEMENTS

Conseils pour courir

Sans renier les réflexions philosophiques sur notre corporéité, sans délaisser les explorations fines sur la conscience corporelle (eutonie, Feldenkrais, Body Mind Centering...), sans perdre de vue les approches énergétiques (taö-chi-chuan, Qi Gong...), il y a aussi les pratiques corporelles "à haut rendement calorique".

J'ai été sportif, j'ai été en compétition, c'était très bien pour moi à l'adolescence. Après ça n'avait plus de sens. j'ai gardé une pratique sportive, j'aime toujours marcher des heures, des jours, nager, danser, courir...

Tout peut être fait si c'est bien fait. Bien le faire, c'est respecter les règles fonctionnelles du corps. Je suis effaré de recevoir à mon cabinet (thérapie manuelle) des sportifs de haut niveau, des éducateurs sportifs aussi, qui croient savoir que les étirements ne servent à rien, qu'ils seraient même nocifs.
Allons bon, que n'inventerait-on pas pour justifier la paresse...et la bêtise.
Je leur trouve comme seule excuse que des étirements mal faits, notamment centrés sur un seul groupe musculaire, ne servent pas à grand chose. A toujours étirer les mêmes muscles, on chasse la tension vers d'autres groupes. Le corps étant une globalité (quel scoop !) il faut le travailler globalement...

Cette vidéo donne quelques indications sur des étirements trop négligés et les conséquences d'une raideur de hanche sur les genoux. S'il y a une articulation à fonctionnaliser, c'est bien la hanche, c'est à dire la coxo-fémorale. Cette vidéo explique pourquoi.