PROGRAMMATION  2020 Liste des stages (Voir présentation détaillée de chaque stage après la présentation générale)

Chaque stage peut être suivi indépendamment.

  • 29 janvier-2 février 2020 / Fondamentaux en Danse-Thérapie / Bruxelles - Benoit LESAGE - Estela UNDURRAGA
  •  8-11 février 2020 / Expressivité, relation d'aide et Chaînes Musculaires- SESSION II / Benoit Lesage La Pierre - Echay (Doubs)

  • 18-22 février 2020 / Poids - Tonicité - Angela LOUREIRO & Benoit LESAGE - Castres - Doo du petit scarabée

  • 6-10 mai 2020 / Aux rythmes du corps - Un outil pour la Danse-Thérapie / Armand PIJULET - Benoit LESAGE - La Pierre - Echay  REPORTE 8-11 avril 2021

  • 29 mai-1° juin 2020 / Images du corps/Angoisses archaïques - Eric PIREYRE/Benoit LESAGE (Bruxelles) REPORTE 21-24 mai 2021

  • 15-19 juin 2020 / Danse-Thérapie : FONDAMENTAUX / Benoit LESAGE - Echay La Pierre (Doubs)

  • 15-9 juillet 2020 / Structures - Accompagnement au Mouvement / Christine WAHL Benoit LESAGE La Pierre / Echay

  •  14-17 aout 2020 / Schèmes mouvement - Perfectionnement / Angela LOUREIRO - Benoit LESAGE- Echay / La Pierre 

  • 19-26 aout 2020 / Schèmes mouvement et Systèmes corporels  / Angela LOUREIRO - Benoit LESAGE- Echay / La Pierre

  • 22-27 septembre / Expressivité Relation d'aide et Chaines Musculaires / Benoit Lesage / Mendionde (Pyrénées Atlantiques)

  •  5-8 octobre 2020 / Corps Accord : la relation thérapeutique et travail par la Danse-Thérapie - Vincenzo BELLIA / Benoit LESAGE - La Pierre - Echay (Doubs) 

  • 17-19 octobre 2020 Structures- Accompagnement au mouvement et toucher structurant / Christine WAHL Benoit LESAGE - Lille.

  • 24-25 octobre et 12-13 décembre 2020 : deux WE "AXIALITE et ACCORDAGES" avec l'association REBONDS -   Benoit LESAGE / TOULON 

  • 28 oct-1 nov 2020 / Spatialité - Temporalité / Angela LOUREIRO Benoit LESAGE - Venelles

  • 11-15 novembre 2020 /  Danse-Thérapie : FONDAMENTAUX / Benoit LESAGE - BORDEAUX

 

Programme récapitulatif global : PJ à télécharger 

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (2020-Programme-IRPECOR .pdf)2020-Programme-IRPECOR .pdf[ ]2465 Ko

DIALOGUE CORPOREL ET DANSE-THERAPIE / FONDAMENTAUX

 Benoit LESAGE

- 15-19  juin Echay / La Pierre (Doubs)

- 11-15 novembre / Bordeaux

Présentation détaillée avec programme et fiche inscription téléchargeable après la présentation

En raison de la situation sanitaire le groupe pour la session de juin est limité à 10 personnes

Présentation

Le Dialogue Corporel est un de nos outils de relation, avec des personnes en souffrance ou handicapées, parfois le seul

Troubles toniques, postures mal assurées, disharmonieuses, gestes limités et mal adressés, ces problématiques corporelles renvoient à des troubles d'identité et de relation, et souvent à des difficultés à se situer, à exprimer et à penser.
Par la médiation corporelle, ces personnes peuvent expérimenter une façon d'être plus rassemblée, plus nuancée, une relation plus riche et plus expressive. Nous pouvons les accompagner dans une découverte sensorielle, motrice, qui mène à une symbolisation.

De ce dialogue corporel structurant peut naître la danse qui, proposée par le professionnel de la relation d'aide, devient Danse-Thérapie La Danse-Thérapie est à l'interface de trois registres :

• en tant que médiation corporelle elle a à voir avec la psychomotricité

• en tant qu'exercice du corps mobilisant les dimension motrice et sensorielle (coordination, engagement musculaire, proprioception) elle travaille aussi sur la structure.

• en tant qu'activité d'expression elle fait partie des art-thérapies, et comme toute thérapie, travaille la question de l'articulation entre cadre et subjectivité.

De plus, la danse est une activité sociale structurante : par la danse, le groupe marque les évènements et ritualise les relations, permet à chacun d'essayer différents rôles et positions, d'expérimenter des façons de se situer, de s'exprimer. C'est un laboratoire d'exploration de jeux relationnels complexes : miroitage, amplification, écho, dialogue, coopération, attention partagée…
Enfin, danser procure un plaisir –plaisir de bouger, de se ressentir, de communiquer, de composer-, bénéfice secondaire essentiel pour des personnes en souffrance.

La Danse-Thérapie valorise ces divers aspects de façon nuancée selon les populations et les problématiques visées. Ce stage visite les thèmes fondamentaux de la Danse-Thérapie - fondation d'un groupe d'expression corporelle dansée et repères pour en faire évoluer la dynamique - interactions et expressivité par le geste - jeux d'espace et de temps, en particulier de rythme avec utilisation de la voix - médiation d'objet (tissus, balles, bâtons, ficelle…) - technique et éthique du toucher

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (Data-Fondamentaux-2020-Echay-Bordeaux.pdf)Data-Fondamentaux-2020-Echay-Bordeaux.pdf[ ]550 Ko

Lire la suite

STRUCTURES : ACCOMPAGNEMENT AU MOUVEMENT 

 Christine WAHL / Benoit LESAGE

Dimanche 5 - Jeudi 9 juillet 2020 / La Pierre-Echay

télécharger le fichier joint en fin de présentation

Présentation

Ce stage propose une exploration du corps, par le mouvement, la sensorialité, la conscience corporelle. Il vise à donner la méthodologie et les outils d'un dialogue corporel structurant avec des publics divers :

- Personnes avec handicap, moteur ou psychomoteur,
- Patients en souffrance psychique, donc aussi relationnelle,
- Elèves croisés dans le cadre d'une pratique corporelle, artistique, énergétique, sportive …
- Patients qui présentent des troubles fonctionnels somatiques ou corporels

Au terme d'un double mouvement, le corps se met en place : par le jeu des rencontres, des gestes qui nous relient, des éprouvés, des interactions avec nos proches, avec le monde en général, mais aussi par un processus organique de maturation, qui unifie et coordonne cet espace que nous désignons comme notre corps.

Les stages "Structures"

- s'inscrivent dans le registre des pratiques somatiques qui abordent les structures du corps et du mouvement par l'expérience, privilégiant la sensorialité et l'exploration. Ces découvertes sont étayées par des références précises à l'anatomie, la physiologie et les neurosciences.
- Ils explorent l'interface corps/monde, corps/autrui, en affinant une conscience corporelle : par les résonnances que j'éprouve, dans mes réactions toniques, postures, gestes avec leurs nuances et qualités, par mes réactions organiques, je me relie aux choses, à mes partenaires, à autrui. Cette sensibilité réactive et expressive est la base d'un dialogue avec ce et ceux qui m'entoure(nt).

è  Ce stage plus particulièrement axé sur l'accompagnement par le toucher et le mouvement propose un laboratoire d'expérimentation sensorielle et motrice; il développe une qualité d'écoute et d'accompagnement respectueux et sensible.

è L'expérience et la méthodologie qui la soutient intéressent le professionnel engagé dans les médiations corporelles : nos patients nous présentent le plus souvent des corps mal organisés, mal construits, voire détruits, qui limitent et contraignent leur relation au monde et leur vie psychique.
Le travail proposé concerne également les professionnels des pratiques corporelles expressives, énergétiques ou sportives, ainsi que ceux qui travaillent en thérapie manuelle (ostéopathie, fascia, shiatsu, kinésithérapie, ergo…) qui cherchent à élargir leur compréhension de la globalité psychocorporelle.

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (NV-Structures-Juillet2020.pdf)NV-Structures-Juillet2020.pdf[ ]766 Ko

Lire la suite

Schèmes de mouvement : PERFECTIONNEMENT

Accompagner des partenaires dans la construction du corps et de la locomotion

                             Angela LOUREIRO / Benoit LESAGE

                                        14-17 aout 2020 Echay / La Pierre

Présentation

Soignants concernés par le travail psychocorporel ou pédagogues du mouvement, nous avons besoin de références précises et de méthodologie pour "mettre en place" un corps construit et expressif.

Les schèmes de mouvement explorent la construction progressive des organisations fondamentales du corps en mouvement, qui jalonnent le passage de la position allongée à l’acquisition de la marche.

Objet de recherche depuis les années 1950, l’étude des schèmes a été enrichie par la contribution d’Irmgard Bartenieff. Son activité transversale a été nourrie d’abord par l’apport de Rudolf Laban à l’art du mouvement, et ensuite par ses études et son travail dans les domaines artistiques, pédagogiques, thérapeutiques et de recherche en lien avec les domaines médicales et anthropologiques. Ce stage intégrera également les apports de Judith Kestenberg, psychanalyste et pédopsychiatre, qui a élaboré à partir de Laban et Bartenieff un outil d'évaluation du développement moteur (Kestenberg Movement Profile).

è Cette session explore plus précisément la lecture du corps en mouvement et l'accompagnement d'un partenaire dans la mise en place des schèmes. Une attention particulière sera donnée à la qualité du toucher.

Objectifs et compétences visées : A l'issue de la session, le/la stagiaire

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (SCHEMS-2-Aout2020.pdf)SCHEMS-2-Aout2020.pdf[ ]620 Ko

Lire la suite

SCHEMES de mouvement et SYSTEMES

Angela LOUREIRO / BenoitLESAGE

19-26 aout 2020 Echay / La Pierre

 Présentation

 Comment accompagner nos patients ou élèves dans leur développement psychomoteur et dans leur pratique corporelle ?

"Schèmes et Systèmes", comme tous nos stages "Structures", s'inscrit dans la lignée des pratiques somatiques qui abordent les structures du corps et du mouvement par l'expérience, privilégiant la sensorialité et l'exploration.

Pour organiser nos gestes et déplacements, nous disposons de SCHEMES DE MOUVEMENT, c'est-à-dire de coordinations qui appartiennent à notre répertoire neurologique inné. Irmgard BARTENIEFF, danseuse et chercheuse dans le domaine du mouvement artistique, quotidien et thérapeutique, a élaboré à partir des années 60 une méthodologie pour accompagner l'organisation motrice par des exercices précis. Elle est connue pour ses "Fondamentaux", série qui explore le mouvement : comment et pourquoi bougeons nous… ?

La connaissance et la pratique des schèmes constituent un outil de lecture et d'harmonisation du mouvement utile pour accompagner divers publics : personnes porteuses de handicap psychomoteur, jeunes enfants, artistes corporels (danse, cirque, théâtre), sportifs…

Les systèmes sont la table des matières du corps : os, articulations, muscles, peau, organes… Les explorer par le mouvement et la sensorialité permet une intégration corporelle qui répond à deux questionnements : - pour les professionnels de la médiation corporelle c'est un outil pour aborder les problématiques de l'image du corps, en particulier les angoisses archaïques - C'est aussi un support pour stimuler l'expressivité en enrichissant les éprouvés et les nuances du geste.

èL'alternance entre l'exploration méthodique et précise des schèmes de mouvement et la plongée dans les matières du corps, invitation sensible à éveiller imaginaire et mémoires corporelles, confère à ce stage un équilibre dans les dynamiques. Les deux volets sont étayés par des références anatomiques et psychophysiologiques.

 Objectifs et compétences visées 

- Expérimenter et exécuter la série des schèmes de mouvement en recrutant les coordinations qui les soutiennent
- Repérer les Fondamentaux du mouvement et mettre en place des situations pour les développer 
- Maitriser les outils et le vocabulaire pour conduire une exploration des systèmes corporels 
- Répondre à des problématiques d'image du corps à partir de l'exploration des systèmes

Contenus et méthodologie de la formation 

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (Système-Schèmes-aout2020.pdf)Système-Schèmes-aout2020.pdf[ ]784 Ko

Lire la suite

EXPRESSIVITE, RELATION D'AIDE & CHAINES MUSCULAIRES

Session I / Liens psychomoteurs

Benoit LESAGE

22-27 septembre 2020 / Mendionde (Pyrénées Atlantiques)

 Présentation

Par chaînes musculaires on entend des groupes de muscles qui travaillent ensemble pour organiser la posture.

Or nos postures sont nos façons de nous poser, d'être là, plus ou moins ouvert, réservé, d'engager une direction, de nous détourner, d'affirmer, de recevoir. A partir d'elles, nous bougeons de façon différenciée : gestes d'engagement ou réceptifs, d'aller vers ou de préservation, rebond et appui, extension…

Notre vie affective, imaginaire, nos rencontres et interactions, puisent dans ce répertoire de gestes et de postures qui constituent une sorte d'alphabet. Avec ces quelques lettres nous pouvons écrire des mots, composer des phrases qui sont notre expression. Divers auteurs comme Mézières ou Bobath ont montré que nos muscles travaillent en familles fonctionnelles. Mme Struyf s'appuyant sur leur travail et sur ses propres travaux a repéré six familles fonctionnelles qui gouvernent six attitudes, six schèmes posturomoteurs.

Cette base anatomo-fonctionnelle s'avère très utile pour les professionnels du mouvement et de la médiation corporelle. Elle permet une lecture fine du corps, premier temps de toute rencontre clinique ou pédagogique.

On repère des fonctionnements, des tendances, des habitudes, des manques, des impossibilités : difficulté à se recentrer, à trouver ses appuis, à engager directions et intentions, réflexes de repli, manque de concentration, de densité…etc L'intérêt des chaines est d'étayer ces observations sur une compréhension de la structure corporelle.

La "lecture chaines" permet de penser ces observations dans un cadre global, psychomoteur, et d'en déduire des propositions d'interventions à différents niveaux :

- corporel, par le geste, la qualité de mouvement, les intentions spatiales, rythmiques
- mais aussi imaginaire, verbal - médiations d'objet

Ce sont donc des projets psychomoteurs et psychocorporels qui peuvent s'élaborer pour accompagner nos partenaires

–patients, élèves- dans un élargissement de leur nuancier expressif et une meilleure intégration psychocorporelle.

Objectifs et compétences visées : Au terme de la session, le stagiaire saura

- Repérer les typologies et les modes de fonctionnement qui leur sont liés
- Mobiliser et étirer les six chaînes musculaires
- Créer des situations qui correspondent aux six grandes structures psychocorporelles liées aux chaînes musculaires − en exploration individuelle par le mouvement − en dynamique groupale
- Utiliser les médiations d'objet adéquates
- Répondre aux besoins individuels et/ou groupaux en se basant sur la grille des chaînes musculaires.

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (NV-CHAINES-2020.pdf)NV-CHAINES-2020.pdf[ ]958 Ko

Lire la suite

CORPS-ACCORD :

La relation thérapeutique en travail par la Danse-Thérapie

 Lundi 5- Jeudi 8 octobre 2020 / Echay - La Pierre (doubs)

Vincenzo BELLIA / Benoit LESAGE

Présentation détaillée avec programme et fiche inscription téléchargeable après la présentationdialogue-corporel-4

Présentation

S'il n'existe pas de société sans danse, c'est parce que la danse permet d'articuler l'individu conjointement à son corps et au groupe.

Les troubles de l'image du corps sont toujours présents en psychopathologie : image de soi, angoisses archaïques mal contenues, troubles toniques, somatisations… La danse est une voie de conciliation, d'exploration, d'ajustement du corps qui peut se faire espace expressif, ouvrant la voie à la symbolisation.

Cette dimension essentielle de la corporéité de la danse se double de sa dimension sociale et relationnelle : un corps est toujours un corps au milieu des autres répétait Marian Chace, pionnière de la Danse-Thérapie.

La danse peut en effet participer au processus de soin, se faire Danse-Thérapie :

- elle permet relie et articule l'individu au groupe. Les processus d'accordage sont ici déterminants.
- elle conduit les protagonistes à expérimenter différentes configurations relationnelles : donner/recevoir, guider/être guidé, s'appuyer/soutenir, question/réponse, coopérer, attention partagée…
- elle soutient un processus de présentation et de représentation au sein du groupe, dans une dynamique d'échange.

è Par le geste, les pas et déplacements, le rythme, la voix, la relation et l'expression se construisent. Problématique cruciale pour les personnes en souffrance psychique, ils expérimentent le fragile équilibre entre trouver et assumer sa place au sein du groupe sans se perdre, et affirmer sa singularité sans briser le lien aux autres. Ce stage insiste sur les liens entre pratique corporelle (danse, psychomotricité…) et clinique, en particulier dans le cadre des institutions et en psychiatrie.

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (NV-Clinique-2020.pdf)NV-Clinique-2020.pdf[ ]663 Ko

Lire la suite

STRUCTURES : Accompagnement au Mouvement et Toucher Structurant  

- 17-19 octobre 2020 LILLE

 - 27 février-1° mars 2021 (deux sessions indépendantes)


Christine WAHL / Benoit LESAGE

télécharger le fichier joint en fin de présentation

Présentation

Nos patients, nos élèves, nous présentent souvent des corps mal structurés, ou déstructurés, qui ne leur permettent pas de déployer un dialogue corporel riche et nuancé. Ils sont limités au niveau moteur, mais aussi expressif et relationnel. Ils se confinent souvent dans un espace corporel étriqué et rigide, et n'en ont généralement pas conscience.
Comment proposer un dialogue corporel structurant, un étayage qui éveille et accompagne nos partenaires ?

Cela suppose un travail d'exploration de ces structures : quelles sont les mobilités, les appuis, les axes, comment s'organise la respiration, comment se coordonnent les articulations, les chaînes musculaires, comment les différents tissus corporels interagissent-ils entre eux ?…

Cela suppose également un affinement de notre toucher : savoir poser nos mains, mais aussi engager tout notre corps de façon sensible et respectueuse, pour éveiller le mouvement, avec ses directions, ses nuances. Comment dialoguer avec les différents tissus du corps?

Ce stage aborde ces thèmes par le mouvement, la perception, en lien avec des références anatomiques, physiologiques et psychophysiologiques. Il s'agit d'un laboratoire d'expériences sensorielles et motrices. 

Les stages "Structures"

- s'inscrivent dans le registre des pratiques somatiques qui abordent les structures du corps et du mouvement par l'expérience, privilégiant la sensorialité et l'exploration. Ces découvertes sont étayées par des références précises à l'anatomie, la physiologie et les neurosciences.
- Ils explorent l'interface corps/monde, corps/autrui, en affinant une conscience corporelle : par les résonnances que j'éprouve, dans mes réactions toniques, postures, gestes avec leurs nuances et qualités, par mes réactions organiques, je me relie aux choses, à mes partenaires, à autrui. Cette sensibilité réactive et expressive est la base d'un dialogue avec ce et ceux qui m'entoure(nt)

L'expérience et la méthodologie qui la soutient intéressent le professionnel engagé dans les médiations corporelles : nos patients nous présentent le plus souvent des corps mal organisés, mal construits, voire détruits, qui limitent et contraignent leur relation au monde et leur vie psychique.
Le travail proposé concerne également les professionnels des pratiques corporelles expressives, énergétiques ou sportives, ainsi que ceux qui travaillent en thérapie manuelle (ostéopathie, fascia, shiatsu, kinésithérapie, ergo…) qui cherchent à élargir leur compréhension de la globalité psychocorporel

Objectifs et compétences visées

A l'issue de la session, le/la stagiaire

- Aura élaboré une conscience corporelle à partir de l'expérimentation et étayée par des documents référencés
- Aura expérimenté les bases et règles –techniques et éthiques- d'un toucher sensible
- Aura questionné sa posture de thérapeute psychocorporel, ou sa pédagogie d'enseignant en techniques corporelles

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (Structures-Lilleoctobre-2020Wahl.pdf)Structures-Lilleoctobre-2020Wahl.pdf[ ]1045 Ko

Lire la suite

AXIALITE et ACCORDAGE

Deux WE indépendants à TOULON (La Seyne Sur Mer)

Benoit Lesage

WE organisés par l'Association REBONDS 

- 24-25 octobre 2020 : CORPS ACCORDS

- 12-13 décembre : CORPS AX'CORPS

Le dialogue corporel est parfois notre seul outil de relation et de compréhension de nos partenaires, surtout s'ils sont lourdement handicapés. Pour aller au delà d'une "activité d'animation corporelle", il faut comprendre que la construction de l'individu passe par celle de son corps. Nos patients nous présentent souvent des corps monotoniques, des postures mal assurées, dysharmoniques, des gestes limités, mal adressés.

  è  Comment entrer en relation avec eux ? Comment mettre en place un accordage qui leur permette de se structurer ? Sur quels points travailler ?

Ces deux WE abordent ces problématiques

 • Accordage tonique, postural, au sein du groupe, avec un partenaire, par le mouvement, le toucher, le rythme pour le 2° WE les 24-25 octobre 
• corps construit, axialité, respiration, espace, pour le 1° WE les 12-13 décemb

24-25 octobre 2020 : CORPS-ACCORD

La danse-thérapie mobilise le corps dans une dynamique expressive au sein du groupe.

Elle travaille donc aux deux niveaux :
- celui de l'instauration du corps, support de l'identité, et de ses possibilités de symbolisation,
- et celui du groupe où se jouent des processus d'interaction, de rôles, d'identification, de miroitage, d'amplification, de contenance…

12-13 décembre : CORPS-AX'CORPS

Pour bouger ou enseigner une pratique corporelle, pour soigner par un dialogue corporel structurant, il faut un corps construit. Cela suppose un enracinement, une fiabilité des appuis qui assure la posture. 
C'est un processus d'alignement et de placement qui conditionne la fluidité du mouvement et la liberté de la respiration.

L'axialité regroupe toutes ces notions et les dépasse : elle est un aspect essentiel de l'édification du corps et du mouvement. Elle renvoie à l'histoire de notre verticalisation, à la façon dont nous nous situons dans l'espace, par rapport aux autres, dont nous nous orientons. 
Etre axé signifie un ajustement osseux, musculaire, lié aussi à certains organes clé-le cœur en particulier-, et une circulation cranio-sacrée. La dynamique et la justesse du mouvement en dépendent. Etre dans son axe, c'est aussi un ajustement relationnel, une certaine qualité de relation à soi et à autrui, indispensable pour le soignant qui doit apprendre à ne pas s'engouffrer dans les problématiques des patients

Lieu : Espace Danse, 876 Chemin de la Farlède ,ZAC des Playes ,83500 La Seyne-sur-Mer

Horaires : Samedi : 9h /18h avec une pause repas Dimanche : 9h/ 14h (12 heures par WE)

Tarif : 150 euros un week-end 250 euros les 2 week-ends
Renseignements et inscriptions : Association REBONDS 148, Avenue Pierre Auguste Renoir 83500 La Seyne- sur –Mer 06 10 85 24 32 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Arrhes : 75 € remboursables jusqu'à un mois avant le stage

 

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (TOULON-2020.pdf)TOULON-2020.pdf[ ]1235 Ko

SPATIALITE / TEMPORALITE

Angela LOUREIRO / Benoit LESAGE

VENELLES (Aix en Provence)          28 octobre - 1° Novembre 2020

Présentation détaillée avec programme et fiche inscription téléchargeable après la présentation

 Présentation

Que signifie "être perdu dans l'espace et/ou dans le temps" ? Si l'on regarde du côté du corps, on constate que construire l'espace et le temps, c'est-à-dire se les représenter et les manier, passe par l'engagement corporel et se joue dans le partage, la distinction des territoires, l'interaction, la rencontre. Il faut trouver l'articulation entre espace et temps objectifs, sociaux, partageables et quantifiables, et une spatialité-temporalité plus personnelles.

Par l'espace, nous engageons des gestes, des directions, des intentions, nous nous situons dans le monde et vis-à-vis d'autrui.

Par le temps, nous déroulons notre présence, en lien avec le passé et l'avenir, nous rythmons nos façons d'être là.

Les facteurs d'espace et de temps occupent une place importante dans l'expressivité corporelle, ce qui permet au professionnel d'imaginer des dispositifs pour accompagner patients et élèves dans cette construction.

Ce stage propose d'explorer comment le corps, l'espace et le temps se construisent conjointement. Il renouvelle la lecture corporelle de nos partenaires et propose des dispositifs : - pour les accompagner dans la découverte et l'usage du temps et de l'espace. - pour élargir et nuancer leur imaginaire et leur expressivité par le déploiement d'un espace et d'un temps personnels

Objectifs et compétences visées :

A l'issue de la session, le/la stagiaire
- saura identifier des problématiques d'articulation entre espace personnel, espace relationnel et espace groupal
- Disposera d'outils pratiques pou construire l'espace personnel pourra appliquer la notion de phrasé et lire la partition temporelle d'un patient
- pourra moduler les facteurs temps et espace dans l'expressivité du geste

Contenus et méthodologie de la formation

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (NV-Spatialité-Temporalité-2020.pdf)NV-Spatialité-Temporalité-2020.pdf[ ]546 Ko

Lire la suite

______________________________