CORPS-ACCORD : La relation thérapeutique en travail par la Danse-Thérapie 

 1-4 novembre 2023 / LAUTREC (Castres)

Vincenzo BELLIA / Benoit LESAGE

Présentation détaillée avec programme et fiche inscription téléchargeable après la présentationdialogue-corporel-4

Présentation

S'il n'existe pas de société sans danse, c'est parce que la danse permet d'articuler l'individu conjointement à son corps et au groupe.

Les troubles de l'image du corps sont toujours présents en psychopathologie : image de soi, angoisses archaïques mal contenues, troubles toniques, somatisations… La danse est une voie de conciliation, d'exploration, d'ajustement du corps qui peut se faire espace expressif, ouvrant la voie à la symbolisation.

Cette dimension essentielle de la corporéité de la danse se double de sa dimension sociale et relationnelle : un corps est toujours un corps au milieu des autres répétait Marian Chace, pionnière de la Danse-Thérapie.

La danse peut en effet participer au processus de soin, se faire Danse-Thérapie :

- elle permet relie et articule l'individu au groupe. Les processus d'accordage sont ici déterminants. 
- elle conduit les protagonistes à expérimenter différentes configurations relationnelles : donner/recevoir, guider/être guidé, s'appuyer/soutenir, question/réponse, coopérer, attention partagée… 
- elle soutient un processus de présentation et de représentation au sein du groupe, dans une dynamique d'échange.

è Par le geste, les pas et déplacements, le rythme, la voix, la relation et l'expression se construisent. Problématique cruciale pour les personnes en souffrance psychique, ils expérimentent le fragile équilibre entre trouver et assumer sa place au sein du groupe sans se perdre, et affirmer sa singularité sans briser le lien aux autres. Ce stage insiste sur les liens entre pratique corporelle (danse, psychomotricité…) et clinique, en particulier dans le cadre des institutions et en psychiatrie.

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (Clinique-BELLIA-Nov2023.pdf)Clinique-BELLIA-Nov2023.pdf[ ]395 Ko

Lire la suite

ETIREMENTS - ECHAUFFEMENTS

Conseils pour courir

Sans renier les réflexions philosophiques sur notre corporéité, sans délaisser les explorations fines sur la conscience corporelle (eutonie, Feldenkrais, Body Mind Centering...), sans perdre de vue les approches énergétiques (taö-chi-chuan, Qi Gong...), il y a aussi les pratiques corporelles "à haut rendement calorique".

J'ai été sportif, j'ai été en compétition, c'était très bien pour moi à l'adolescence. Après ça n'avait plus de sens. j'ai gardé une pratique sportive, j'aime toujours marcher des heures, des jours, nager, danser, courir...

Tout peut être fait si c'est bien fait. Bien le faire, c'est respecter les règles fonctionnelles du corps. Je suis effaré de recevoir à mon cabinet (thérapie manuelle) des sportifs de haut niveau, des éducateurs sportifs aussi, qui croient savoir que les étirements ne servent à rien, qu'ils seraient même nocifs.
Allons bon, que n'inventerait-on pas pour justifier la paresse...et la bêtise.
Je leur trouve comme seule excuse que des étirements mal faits, notamment centrés sur un seul groupe musculaire, ne servent pas à grand chose. A toujours étirer les mêmes muscles, on chasse la tension vers d'autres groupes. Le corps étant une globalité (quel scoop !) il faut le travailler globalement...

Cette vidéo donne quelques indications sur des étirements trop négligés et les conséquences d'une raideur de hanche sur les genoux. S'il y a une articulation à fonctionnaliser, c'est bien la hanche, c'est à dire la coxo-fémorale. Cette vidéo explique pourquoi.

https://youtu.be/48D2nkawC38

DANSE-THERAPIE : 

Quelques aperçus d'une découverte de la Danse-Thérapie : Trois jours à l'Entrepot (Venelles)

Voir vidéo en bas de page

Vidéo QI Gong Yang Shen Ba Shi

Série de huit séquences structurantes par Benoit LESAGE :

Ces huit séquences ont été mises au point par Benoit lesage depuis une vingtaine d'années (1996 pour les plus anciennes). Au départ il s'agissait d'échauffements pour la journée de stage, qui se sont peu à peu développés et plus ou moins fixés. Ils ont bénéficié des commentaires de nombreuses personnes (danseurs, enseignants en Qi Gong ou Taï-chi, enseignants Feldenkrais, Chaines Musculaires, Bartenieff, énergéticiens...).

Ils structurent le corps selon plusieurs logiques, comme des strates successives qui se sont sédimentées au cours des années :
  • logique articulaire et de coordination
  • logique des chaînes musculaires (chaînes GDStruyf)
  • logique schèmes de mouvement (Bartenieff)
  • logique énergétique : trajets de méridiens, points énergétiques (Médecine Traditionnelle Chinoise).
  • logique spatiale : c'est l'apport de la danse, avec une grande attention à l'espace (directions, niveaux, plans)

En 2011, Dominique Banizette, professeur de QI Gong, a proposé à Benoit Lesage de préciser certaines séquences pour en faire "un vrai QI Gong". Nous nous sommes rencontrés deux fois et avons eu quelques échanges de mail pour mettre au point cette dernière strate. Nous avons nommé l'ensemble YANG SHEN BA SHI, ce qui signifie "construire la vie".

Après quoi Dominique a estimé que n'étant pas diplômé en QI Gong mon nom ne pouvait pas figurer comme auteur d'un Qi Gong... Elle m'a donc proposé que seul son nom apparaisse et que le mien soit mentionné plus bas dans les explications. J'ai naturellement refusé et notre collaboration s'est arrêté là. 

J'ai appris par la suite que dans le monde du QI Gong, y compris entre membres fondateurs de la Fédération, les emprunts ne sont pas rares. On appelle là bas emprunt ce que dans d'autres milieux on qualifie de vol...

Peu importe, seule compte la conscience de celui qui travaille, et c'est une occasion supplémentaire de prendre du recul par rapport aux discours humanistes.

J'ai filmé ces huit séquences pour qu'elles soient accessibles à tous. 

Ce sont des formes évolutives, ne vous fixez pas. 

Accessible sur Youtubehttps://youtu.be/Z8zc_LyOA44?t=1143

Vidéo Entrepôt : L'Entrepot est un lieu alternatif associatif qui propose des cours et activités très variées autour de l'expressivité, en particulier corporelle : danse, théâtre, cirque, mais aussi musique, couture, huiles essentielles... Ils ont souhaité en 2020 organiser trois journées de découverte de la danse-thérapie pour souligner et approfondir leur dynamique relationnelle, leur plaisir de travailler ensemble. J'ai donc orienté mes propositions vers des jeux de rencontre et d'exploration en incluant le cadre, c'est à dire les différentes pièces du lieu, les trajets que cela implique.  :

 

Une bibliographie de référence

Que vous soyez engagés dans le curcus de la formation longue Anthr'accord ou que vous suiviez des stages de façon ponctuelle, vous pouvez consulter la bibliographie de référence

Bibliographie à télécharger

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (BIBLIOGRAPHIE-SITE-IRPECOR.pdf)BIBLIOGRAPHIE-SITE-IRPECOR.pdf[ ]73 Ko

Pour nous contacter

Benoit LESAGE :  Travailleur indépendant

N°SIRET: 332 284 371 00082

N° formation 43250136125

5, rue de la côte du Moulin
25370 Jougne - France

Tél : 06.74.51.37.84

E.Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

IRPECOR : Itinéraire et Recherche Pour l'Edification CORporelle

Formations en STRUCTURATION PSYCHOCORPORELLE et DANSE-THÉRAPIE


Avant toute chose : à quoi peut servir la danse-thérapie ?
Au Congo le Dr Denis Mukwege bien connu pour son action auprès des femmes violées lors des conflits parle de la danse-thérapie qu'il a découvert pour les aider : danse-thérapie et résilience  
(reportage 5 minutes)

Organisme de formation référencé DATADOCK : Id DD : 0041898

 

Enregistré auprès de la Préfecture du Doubs sous le numéro : 43250136125

Une équipe pluri-disciplinaire qui travaille autour du corps...

  • Formation en Structuration PsychoCorporelle et danse-thérapie
  • Stages
  • Formation Longue (400 heures)
  • Actions en institution

IRPECOR...Créé en 97 par Benoit LESAGE, Travailleur Indépendant, regroupe une équipe de praticiens qui partagent quelques points forts :

  • La conception d'une circulation psycho‹–›corporelle qui fait de la corporéité un aspect constitutif de l'être humain
  • L'accent porté sur l'expérience et les éprouvés, puis sur leur élaboration
  • L'importance de la sensorialité, de l'affinement perceptif, à commencer par la perception de soi (proprioception)
  • L'aménagement de la rencontre comme expérience partagée plutôt que comme ré-éducation. Ceci implique un travail personnel...
  • La nécessité de contacter nos partenaires de façon sensible et de trouver un équilibre entre écoute/disponibilité et mise en jeu de savoirs spécifiques
  • Le refus de s'enfermer dans une technique ou une école de pensée, et de se définir comme praticiens d'une méthode particulière.
  • L'attention aux données issues des champs scientifiques (psychologie, neurosciences, médecine...)

Voir à la rubrique "ARTICLES" une présentation générale de la danse-thérapie et de nos choix et conceptions du travail proposé

Les stages proposés par IRPECOR sont des actions de formation, destinées en priorité aux personnes désirant se former aux pratiques psycho-corporelles et à la danse-thérapie, dans un but thérapeutique, éducatif ou pédagogique.

A ce titre, elles visent :

  • Les professionnels amenés à engager une médiation corporelle : psychomotriciens, éducateurs, psychologues, infirmières, mais aussi kinésithérapeutes, médecins, orthophonistes, ergothérapeutes…                                   
  • les enseignants, notamment en milieu spécialisé
  • les enseignants en techniques corporelles et/ou artistiques : danse, théâtre, cirque, approches somatiques (eutonie, Feldenkrais, Alexander, kinésiologie, yoga, taï-chi-chuan, Qi-Gong…).
  • Les art-thérapeutes.

Les personnes intéressées à titre personnel peuvent également être concernées, dans la mesure où elles s'interrogent sur l'opportunité d'une professionnalisation ou cherchent à approfondir les enjeux et fondements d'une pratique corporelle dans laquelle elles sont engagées. Ces stages ne sont toutefois ni des sessions thérapeutiques ni des stages de développement personnel.

Tous les stages proposés par IRPECOR ont des points communs, tant au niveau des objectifs que de la méthodologie :

Objectifs généraux :
Appui-Drs-MB

Il s'agit dans tous les cas de mettre en place une médiation corporelle.

Nous nous situons dans le cadre global d'une perspective d'étayage du psychique au corporel, ce qui signifie que la construction de l'identité se soutient d'une structuration corporelle, et que la médiation corporelle vise une mobilisation psychique, manifestée aux niveaux émotionnel, relationnel, expressif (symbolisation). Les stages explorent cette relation d'étayage en fournissant:

  • un cadre d'expérimentation au travers d'exercices,
  • des notions et références théoriques articulées au vécu
  • des liens cliniques, éducatifs ou pédagogiques.
  • des références bibliographiques

L'exercice d'une médiation corporelle a ses règles pratiques et éthiques qui sont posées au début de chaque stage : respect des limites de chacun, respect de l'intégrité et de l'intimité de chacun (notamment pour l'abord des techniques de toucher et de contact), confidentialité (présentations de cas cliniques), respect du cadre global du stage (horaires, attitude en cours, respect de la vie collective…). Le règlement intérieur est communiqué à chaque stagiaire avant les sessions.

Méthodes pédagogiques et outils de référence :

L'expérience est le pilier de notre pédagogie, articulée immédiatement avec la théorie et menant directement à des liens dans la pratique professionnelle. Il s'agit pour nous de donner à vivre des situations, étant bien entendu qu'elles sont présentées sous l'angle d'une exploration visant à permettre la mise en place de repères personnels et l'émergence des problématiques professionnelles.

Des documents vidéo cliniques sont présentés dans la plupart des stages. Ils illustrent précisément des aspects du travail en institution avec diverses populations (handicap psychomoteur, polyhandicap, autistme, psychose, troubles du comportement, personnes âgées, enfants en milieu spécialisé…).

Documents pédagogiques : il s'agit de notes et textes spécifiques au stage ou/et d'articles publiés par les formateurs. Ils sont proposés en version électronique. Des articles de référence et des livres spécialisés sont le plus souvent consultables sur place.

Une bibliographie de référence est fournie au cours du stage (en sus de la bibliographie générale mise à disposition sur le site) et des documents plus spécifiques au thème du stage sont fournis (articles sur papier ou version électronique).

Certains stages proposent des mises en situation d'animation et des ateliers d'élaboration clinique.
Une discographie est proposée à chaque stage.

Nous pensons que les professionnels s'orientant vers les médiations corporelles se doivent d'être eux-mêmes engagés dans une pratique corporelle. Nous consacrons chaque jour un temps destiné à leur donner les bases d'un travail psychocorporel structurant.

Il s'agit d'apprendre et d'intégrer

  • les règles de l'équilibre et de l'ajustement postural
  • la régulation tonique (relaxation, eutonisation)
  • l'organisation du geste et ses dynamiques : coordinations de base, dynamiques

Techniques de référence : Eutonie, Bartenieff-Fundamentals, Laban Analysis Movement, méthode Feldenkrais, méthode Ehrenfried, technique Mattias Alexander, BMC, Qi-Gong, Taï-chi-chuan, yoga.

Nous sommes conscients qu'une telle méthodologie peut faire émerger des vécus personnels affectifs (tout travail corporel peut amener à contacter des mémoires personnelles). Ils sont accueillis et contenus, mais l'analyse de ces vécus n'a pas sa place dans les stages. Nous pensons qu'ils doivent être repris par le stagiaire dans un cadre relationnel adapté (cadre thérapeutique ou sessions de développement personnel).

Compétences acquises et évaluation :

Conformément à la loi en vigueur, nous précisons le type de compétences acquises au cours des stages. Ces stages sont nés des questions rencontrées sur le terrain clinique, en particulier des demandes des équipes institutionnelles. Ils visent donc à doter les stagiaires d'outils pratiques qui sont précisés pour chaque stage. La première compétence, commune à tous les stages, concerne une meilleure conscience corporelle et donc une qualité de présence et d'engagement (gestion tonique, essentielle dans le dialogue tonique, contrôle spatial, qualités gestuelles et expressivité).

L'évaluation des stagiaires se fait au cours du travail. Un bilan approfondi est proposé en fin de stage, accompagné d'un questionnaire, pour leur permettre de dégager les acquis et envisager leurs applications cliniques.

Un suivi de stage est proposé sous forme d'échanges de courriels.

image-stage-base

Horaires et durée :

Les horaires habituels sont : 9-13h00 // 14h30-18h (6H30 / jour). Le dernier jour est le plus souvent organisé comme suit : 9-11h // 11h30-13h

Deux pauses de 20 minutes sont ménagées chaque demi-journée.

Niveau technique et pré-requis :

Sauf mention spéciale, aucun niveau technique n'est requis. Les stages s'adressent à des personnes de niveau bac ou équivalent.

Document à télécharger : livret d'accueil et règlement intérieur des stages

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (Livret-Accueil-Datadock.pdf)Livret-Accueil-Datadock.pdf[ ]375 Ko

______________________________